• Accueil
  • > Archives pour décembre 2010
( 25 décembre, 2010 )

Saint Charles Borromée

Vie de Saint Charles Borromée, tirée de la vie des Saints, pour tous les jours de l’année, avec une pratique de piété pour chaque jour par F.P.B.

« SAINT CHARLES BORROMEE, Achevêque de Milan.

Saint Charles Borromée, le modèle des évêques, le restaurateur de la discipline ecclésiastique, naquit en l’an 1538. Dès son enfance, il donna des preuves de la sainteté à laquelle il devait parvenir.Il aimait les exercices de piété ; il s’appliquait à l’étude, et ses amusements même ne respiraient que l’amour du service de Dieu. Des inclinaison si heureuses firent juger à ses parents qu’il était né pour l’état ecclésiastique, et il reçut la tonsure dès que son âge put le lui permettre. Ayant été pourvu d’une riche abbaye, après avoir pris ce qui était nécessaire pour son éducation, il employait le surplus en aumônes. Pie IV, son oncle, étant devenu pape, les plus hautes dignités s’accumulèrent sur la tête de Charles. A vingt-deux ans il était déjà cardinal et archevêque de Milan ; mais rien n’était au-dessus de son zèle et de sa capacité. Après les conclusions du concile de Trente, qu’il accéléra de toutes ces forces, et dont il contribua plus que personne à assurer les heureux effets, principalement par l’établissement des séminaires, Charles obtint enfin la permission de résider dans sont diocèse. L’époque de son arrivée fut l’époque d’un renouvellement total dans le clergé comme dans le peuple. Visites, Conciles, synodes, prédications, exemple personnel, cet incomparable pasteur mit tout en oeuvre pour réformer les abus, corriger les moeurs, et procurer à tous ceux dont il était chargé  des moyens efficaces de sanctification. Mais ce fut surtout pendant la peste qui ravagea la ville de Milan qu’il déploya tout l’héroïsme de sa charité. Son désie eût été d’être la victime universelle pour les péchés de son peuple; mais Dieu se contenta de la disposition de son coeur. Il mourut le 4 novembre 1584.

Pratique : Priez le Seigneur d’envoyer de bons ministres à son Église. »

Saint Charles Borromé

Prière de Saint Charles Borromée à son Ange gardien 

Ange saint qui adorez toujours la face du Père éternel, comme vous la voyez toujours ; puisque sa bonté suprême vous a commis le soin de mon âme, secourez-la sans cesse par sa grâce, éclairez-la dans ses ténèbres, consolez-la dans ses peines, échauffez-la dans ses froideurs, défendez-la dans ses tentations, gouvernez-la dans toute la suite de sa vie.
Daignez prier avec moi ; et parce que mes prières sont froides et languissantes, embrasez-les du feu dont vous brûlez, et portez-les jusqu’au trône de Dieu pour les lui offrir.
Faites par votre intercession que mon âme soit humble dans la prospérité et courageuse dans l’adversité ; qu’elle s’anime dans la ferveur de sa foi et par la joie de son espérance, et que, ne travaillant dans cet exil qu’à avancer vers sa céleste patrie, elle aspire de plus en plus, par les gémissements d’un ardent amour pour Jésus son Sauveur, à l’adorer éternellement, et à jouir enfin avec vous, dans la compagnie de tous les saints Anges, de cette gloire ineffable qu’il possède dans tous les siècles.
Ainsi soit-il.
(tiré du site : spiritualite-chretienne.com)

|