( 11 février, 2013 )

MGR LEFEBVRE : NOS RELATIONS AVEC « ROME »

CONFÉRENCE DONNÉE À LA RETRAITE SACERDOTALE, LE 4 SEPTEMBRE 1987 À ÉCÔNE

NOUS NAVONS PAS AFFAIRE À DES GENS HONNÊTES

Mais, je pense que, à mon sens, nous n’avons pas affaire à des gens honnêtes. C’est cela qui est terrible, nous n’avons plus affaire à des gens honnêtes. Autrefois, quand j’allais à Rome comme délégué apostolique, j’avais affaire à des gens honnêtes, à des gens qui voulaient le règne de Notre-Seigneur Jésus-Christ, à des gens qui travaillaient pour le salut des âmes. Maintenant, ce n’est plus cela, ce n’est pas cela.

Ils ne travaillent pas pour le salut des âmes.


Ils travaillent pour la gloire humaine de l’Église dans le monde, la gloire purement humaine. Ce rassemblement de toutes les religions, rassemblement de toutes les idéologies : le communisme, les francs-maçons, les juifs… Vous avez vu ces réunions, ces jours-ci, avec les juifs ? Il va les retrouver à New York, et tout cela…

C’est cela, une gloire purement humaine, purement humaine, abominable même, parce que c’est la vérité avec l’erreur, la vertu avec le vice, les amis de Notre-Seigneur avec les ennemis de Notre-Seigneur ; c’est une abomination, une abomination. C’est cela qui est à Rome maintenant. Ils ne pensent qu’à cela. Ils ne vivent que de cela.

Et derrière tout cela, des histoires financières véreuses, n’est-ce pas, véreuses… C’est ce que me disait un cardinal à Rome. Je lui disais : « Mais enfin, quel est un peu le leitmotiv qui tient tout ce monde-là, tout ce monde qui travaille, ici, à Rome ?« 
Il m’a dit : « Ça, Mgr, ça… » Il m’a fait le geste : ça, l’argent. Ils travaillent pour l’argent. Derrière tout cela, on peut imaginer tout ce qui peut se passer. Je vous cite ce cas ; j’ai eu l’occasion de le dire à ceux qui ont des hésitations encore sur Rome. Je dis : « Je suis intimement persuadé que nous ne savons pas la moitié de ce qui se passe à Rome et si nous sommes déjà scandalisés par la moitié que nous savons, eh bien, pensons qu’il y a encore la moitié de plus. Si nous savions tout, nous serions épouvantés, épouvantés« .

NOUS AVONS AFFAIRE À UNE MAFIA

Nous avons affaire vraiment à une mafia incroyable, invraisemblable, liée à la maçonnerie certainement, n’est ce pas ?

(source :

LE VATICAN MIS À NU

GROUPE « LES MILLÉNAIRES« ,
R
OBERT LAFFONT 2000

CHAPITRE 18 – LA FUMÉE DE SATAN AU VATICAN )

Pas de commentaires à “ MGR LEFEBVRE : NOS RELATIONS AVEC « ROME » ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

|