( 25 mars, 2014 )

NEUVAINE À SAINT JOSEPH

Saint Joseph

Ô, Saint Joseph, protecteur si grand, si fort, si prompt car vous êtes près du trône de Dieu, je vous confie mes besoins et mes désirs.

Ô, Saint Joseph, aidez-moi par ta puissante intercession, et obtenez-moi de ton Divin Enfant toutes les bénédictions, par Jésus-Christ notre Seigneur afin que, grâce à votre pouvoir céleste ici-bas, je puisse rendre hommage au plus aimant des Pères.

Ô, Saint Joseph, je n’ai aucune crainte lorsque je vous regarde avec Jésus endormi dans vos bras ; je n’ose pas m’approcher lorsqu’Il repose sur votre cœur. Serrez-Le en mon nom et baisez Sa belle Tête pour moi et demandez-Lui de me rendre mon baiser lors de mon dernier soupir.

Ô, Saint-Joseph, Patron des âmes désespérées, priez pour moi.  Amen !

——–

Cette prière a été trouvée à la cinquantième année de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. En 1505, le pape Jules II l’envoya à l’empereur Charles qui partait en guerre. Quiconque lira cette prière, ou l’entendra ou la gardera sur soi, ne mourra pas subitement, ni ne se noiera, ni ne mourra des effets du poison ; nul ne tombera non plus entre les mains de l’ennemi, ne périra pas dans un incendie, ni ne sera vaincu en bataille.

La dire neuf matins consécutifs pour obtenir n’importe quelle faveur. Elle a toujours été exaucée. Il faut donc s’assurer de vraiment désirer ce que l’on demande.

(source :http://trinite.1.free.fr/prieres_ch_neuv_lit/neuv_joseph_julesii.htm)

Pas de commentaires à “ NEUVAINE À SAINT JOSEPH ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

|